Vous êtes ici : Archimède > l’aqua-jogging pourquoi ?

l’aqua-jogging pourquoi ?

Imprimer la fiche

En simulant la marche nordique, la course, la montée de côte ou d’escalier, le vélo elliptique est l’instrument central de l’aquatraining, il renforce le système cardio respiratoire, stimule le retour veineux du bas du corps et brûle des calories.

Mais dans l’air, il demande beaucoup d’énergie. De ce fait, il devient vite fatiguant, aussi est-il réservé aux seuls sportifs entraînés.

En piscine, les bénéfices de l’eau facilitent radicalement l’exercice :

  • la quasi apesanteur
  • des mouvements doux, freinés par la densité de l’eau
  • le massage drainant automatique de l’eau, qui évacue les toxines de la combustion musculaire dans la circulation au fur et à mesure de leur production

Tous ces avantages font de l’aquajogging un exercice accessible à tous les niveaux de condition physique, procurant une sensation de délassement et de bien-être.

Ils se retrouvent sur le tapis de marche, plus convivial encore que le vélo, et qui trouve son succès auprès des débutants, des seniors, des handicapés moteurs et de la clientèle de thalassothérapie et du thermalisme rhumatologique et vasculaire.

    Jambes lourdes, retour veineux paresseux intérêt particulier de l’aquajogging

  • En sollicitant les muscles de jambe et en mobilisant la cheville comme lors de la marche soutenue, le tapis de marche et le vélo elliptique aquatiques activent la pompe musculo-veineuse du mollet en charge de la remontée du sang vers le cœur.
  • Sous l’effet conjugué du mouvement et du massage drainant dû à la pression hydrostatique de l’eau, la pression intraveineuse des membres inférieurs descend de son minima, les jambes sont soulagées, l’aquajogging traite efficacement jambes lourdes et l’insuffisance veineuse.
  • C’est pourquoi il rencontre un succès grandissant en thalassothérapie et dans le thermalisme à orientation phlébologique.

schéma de principe de la circulation veineuse du bas du corps